Les plantes sont là pour nous aider… bon, pas toujours… L’alcool est aussi fait à base de plantes et peut vite nous faire mal à la tête, n’est-ce pas ? Vous ne sentez pas qu’elle vous pesse une tonne aujourd’hui ? Vous pouvez à peine ouvrir les yeux.

De plus, vous avez décidé récemment de ne plus toucher au médocs, tellement vous avez entendu de trucs horribles et des conséquences que les laboratoires sont loin de vous communiquer.  Cependant, vous sentez que si vous ne faites pas quelque chose d’urgent vous n’allez pas pouvoir tenir bon ou vous allez devenir fou /folle.

La gueule de bois vous laisse à la misère. Vous vous demandez « comment ça se fait qu’à vingt ans je pouvais rester de bout all-night-long et aller tout de même travailler le lendemain sans avoir des ressentis dans mon corps ?  »  Ah!! l’âge. Il faudra booster votre corps et la morale après ce constant…

En France à vrai dire, on boit plus du café que du thé, mais dernièrement il y a eu une introduction de plusieurs variétés de thés , de tisanes et de fleurs qui mélangés soigneusement nous font du bien et nous font éliminer les toxines qui nous empêchent de garder l’énergie au top.

J’ai découvert pour la première fois le moringa début 2015 lors d’un voyage à Vienne. Visiblement, cette plante à des vertus extraordinaires non seulement pour la santé, mais aussi pour les peuples qui la cultivent. En Afrique, elle nourrit une grande partie de la population, elle est facile à planter et à récolter et elle apporte les minéraux et protéines pour aider les communautés -qui avaient de hauts pourcentages de dénutrition- à compenser tout ce que leurs manquaient. Alors, cette plante, je l’aime. Le moringa donc, est un des ingrédients de cette boisson détox.

La deuxième c’est l’hibiscus, une plante aussi africaine  importée dans beaucoup de pays et cultivé par exemple au Mexique. En France on trouve celles qui viennent du Sénégal, du Togo ou du Bénin. Elle a une couleur rouge caractéristique, un goût doux avec une petite touche acide. La boisson est connue sous le nom de Bissap et elle a des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et digestives entre autres.

Le troisième ingrédient c’est mon dernier chouchou : le curcuma en état naturel. Le curcuma vient d’Asie, appelé aussi le « safran d’Inde » . Ce que l’on consomme c’est la racine, soit vendue en tant que telle, soit vendue en poudre. Attention quand vous la coupez car elle tache énormément, vos doigts resteront avec une couleur orange-jaune pendant quelques jours si vous la manipulez trop.

Comme nous indique Conso-globe :

Les racines de curcuma sont utilisées depuis longtemps dans les anciennes médecines chinoises et indiennes comme anti-inflammatoire et contre la faiblesse des os. Il apaise également les difficultés menstruelles et digestives ».
Voici donc, la recette de cette infusion qui vous aidera à vous remettre après le repas des fêtes:
 6 fleurs séchées d’hibiscus
un peu de moringa
1 racine de curcuma pelée et coupé en morceaux.
L’eau ne doit pas bouillir (90° c’est parfait) et il faudra le laisser infuser pendant 5 minutes.
Bonne récupération !

Comments are closed.