Je reviens de vacances et j’ai comme une envie de repartir à nouveau. Si c’est au soleil, encore mieux. C’est pour cela que je me suis dit que vous présenter le restaurant de Brigitte aux Antibes allez vous faire réfléchir à vos prochaines vacances et vous faire rêver aussi, pourquoi pas.

Bonjour Brigitte, pouvez-vous nous raconter comment en étant du nord, vous êtes arrivé aux Antibes ?

Je viens d’Arras et je suis descendue sur la côte en 1978 ne supportant plus le froid du Nord ! Une amie m’hébergeait à Cannes et je travaillais à Nice. Le premier matin où je suis partie travailler je suis passée par Antibes et le cou de cœur fut immédiat ! C’est là où je voulais Vivre ! J’y habite toujours et je n’ai jamais regretté mon choix.

Comment avez-vous eu l’idée d’ouvrir votre restaurant ?

Ouvrir un restaurant était une évidence depuis mon plus jeune age je cuisine. Une vrai passion ! J’ai eu une première affaire en 2000 et en 2009 après avoir aidé une amie à tenir son restaurant ( il s’agissait de la cour des Thés à Antibes ). J’ai décidé de remonter un endroit qui me ressemble et où je puisse créer un véritable lieu d’échange sur l’Art et le Bien Être en plus de la cuisine.

Êtes-vous végé ? Comment avez-vous eu le déclic ?

Végétarienne et maintenant Crudivore ! Un déclic qui est venue assez vite, comme une évidence par rapport à notre constitution et pour la planète .Je suis une boulimique de livres et vidéos sur la Nutrition et l’Alimentation et il est évident qu’il faut IMPÉRATIVEMENT supprimer certains aliments qui nous empoisonnent.

L’offre de votre restaurant est « healthy », cela veut dire que nous pouvons trouver des plats végétariens ? Sans gluten ? Vegan ?

Exactement ! Je cuisine sans Gluten depuis plusieurs années, sans lactose, parfois Vegan et Crudivore maintenant… L’alimentation vivante est la réponse à tellement des problématiques de santé !

Une photo publiée par Vespera (@missvespera) le

Vous avez participé à la semaine sans gluten organisé en Novembre 2016. Pourquoi pensez-vous que ce type d’atelier est intéressant pour le publique en général, même s’il ne s’agit pas de cœliaques ?

Je ne suis pas cœliaque…Mais je suis persuadée que nous le sommes tous ! Sans signe extérieur, les gens ne sont pas informés que le gluten détruit peu à peu nos intestins et notre état de santé. L’industrialisation fait tellement n’importe quoi qu’il faut informer les gens qu’il y a d’autres alternatives et que TOUTES les farines blanches et les produits industriels en contenant sont à proscrire.

Quel est le plat qui a le plus de succès dans votre restaurant ?

Je ne pense pas qu’il y ait un plat en particulier…Mon assiette est différente tous les jours ! Ils savent que je ne travaille que des produits frais Biologiques surtout et de la meilleure qualité possible. Je cuisine devant eux. Ma cuisine est grande ouverte et je peux en même temps partager avec eux mes informations sur la nutrition et comment s’alimenter en pleine conscience et dans le ressenti de nos propre besoins.

Finalement, voulez vous partager quelque chose en particulier avec les lecteurs de la vitrine verte ?

J’aimerai que tout le monde réalise que notre alimentation est à elle seule capable de résoudre tout nos problèmes de santé !

Cover photo credit: Quentin Lagache

 

Comments are closed.